NON À LA FISCALISATION DE NOS FACILITÉS DE CIRCULATION !

En 2011, les pouvoirs publics tentent d’intégrer les Facilités de Circulation comme avantage en nature. La direction de la SNCF avait alors indiqué être dans l’incapacité de mesurer l’utilisation individuelle des cheminots.
En 2018, nos dirigeants informent la CGT de la fiscalisation prochaine des facilités de circulation par la dématérialisation. Ils estiment ceci non discutable.
Si nous ne les stoppons pas, la note de cette injustice sera salée pour les cheminots.

Les dirigeants de l’entreprise semblent s’être engagés auprès de l’administration à déclarer chaque utilisation du train pour chaque cheminot et ses ayants droit (enfants, concubin, ascendants). Au regard de l’opacité des tarifs trains, nul ne sait quelle sera la base retenue par la direction.

UN DROIT POUR TOUS LES CHEMINOTS QUI POURRAIT SE TRADUIRE PAR UNE SEGREGATION SOCIALE

Une ligne nouvelle apparaîtra sur la fiche de paie et prise en compte dans le calcul du salaire imposable, donc imposée. Ce qui peut réellement vite causer des soucis à certains cheminots, impôts pris à la source ou non.

LES CHEMINOTS SONT ABANDONNES PAR LA DIRECTION.

L’empressement de la direction pour opérer la dématérialisation des cartes et dispenses des ayants droit a donc pour objectif de tracer la « consommation » de la famille pour la quantifier sur le bon agent. Afin d’éviter la multiplication des cartes, elle indique penser à supprimer les droits pour nos ascendants !

Les retraités seraient soumis aussi à la fiscalisation.

LES FACILITES DE CIRCULATION NE SONT PAS UN AVANTAGE EN NATURE !

La DRH de l’activité « Voyages » considère désormais que « le cheminot n’est plus un client au rabais ». Au-delà de la démagogie véhiculée par la notion « client », cette approche tend à considérer que les FC sont un avantage en nature.

Or, dans le train, un cheminot reste cheminot.

Si nous ne sommes pas opposés à l’accès aux canaux internet ou aux applications pour smartphones afin de réserver nos billets, les échanger… la direction souhaite en faire le canal exclusif. Les cheminots n’auront plus accès aux guichets « réservés à la clientèle étrangère ou très occasionnelle ». Les déplacements en service seront aussi gérés par ce système.

Cette attaque en règle contre les droits des cheminots, il faut la stopper !

IL Y A URGENCE SUR NOS DROITS
LE 08 FÉVRIER 2018 TOUS À LA MANIFESTATION
AUX CÔTÉS DE LA CGT !!!!

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *