ACCIDENTS MORTELS : IL FAUT QUE CELA CESSE !

Après l’accident mortel survenu le 10 octobre entre Capvern et Tarbes ayant entraîné la mort de 2 cheminots, notre corporation, la famille cheminote, est une nouvelle fois touchée suite au décès d’un collègue du service électrique de Paris Saint-Lazare heurté par un train hier vers 22H30.

Nos premières pensées vont à la famille et aux proches de la victime. Sans présager des circonstances exactes de l’accident et des conclusions de l’enquête, la Fédération CGT des Cheminots rappelle, et le rappellera autant de fois que nécessaire, que le milieu ferroviaire est dangereux.

Conscient qu’en termes de ferroviaire le risque zéro n’existe pas, les règles strictes de sécurité, la formation et les bonnes conditions de travail doivent tendre à l’approcher.

Aujourd’hui, la politique menée par le Gouvernement et M. Pepy ne vont pas dans ce sens, et la politique du risque calculé démontre ses dramatiques limites.

La Fédération CGT des cheminots mettra tout en oeuvre afin que la lumière soit faite sur les circonstances de ces deux accidents survenus le 1O octobre 2018.

 

Mots-Clés : # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *