Réorganisations des pôles de traitements CCF de Lyon et de Paris – Les comptables dans le viseur d’Optim’ Services

Le projet de réorganisation des Centres de Comptabilité Fournisseurs de Paris et de Lyon, vise à fluidifier le flux des factures avec le personnel présent. Ce projet annonce la fin de la comptabilité fournisseurs par BU affectées pour 80 % d’entre elles.

Actuellement, la qualification du poste est déterminée par la complexité de la gestion de l’entité et selon les différentes tâches dites de « référent », exigeant une expertise métier :

  • Qualification B/C : Gestion de BU simples « Business Unit » (entité)
  • Qualification D : Gestion de BU dites complexes avec une notion de « référent » sur un suivi (DMA, OTRS…) du groupe.
  • Qualification E : Gestion de BU, appui au niveau du groupe avec notion de « référent » pour le suivi de pièces échues, relances auprès des entités, Maîtrise des Risques, aide aux comptables sur les pièces complexes et différentes habilitations (GM, annulation de rapprochements,…).

Projet de la Direction :

  • un nombre restreint de BU affectées (BU dites complexes nécessitant un suivi particulier comme CLI, Gares et Connexions…)
  • des groupes de BU non affectées dites simples.
  • des équipes dites « missions transverses » en appui.

A plusieurs reprises, la délégation CGT est intervenue lors de la présentation de ce projet pour connaître les intentions de la Direction quant aux qualifications des postes post réorganisation. La direction est restée plus qu’évasive sur ce point et n’a fourni aucun projet de nouvelles fiches de poste.

Pour la CGT, l’analyse et l’objectif de ce projet sont clairs : il s’agit avant tout d’extrême polyvalence, de suppressions de postes, et en sus la disparition de la notion « un poste = une qualification » et donc du parcours professionnel comptable.

La Direction d’Optim’Services, responsable de centaines de suppressions de postes dans les divers Centres de Services Partagés de l’EPIC de Tête, s’attaque aujourd’hui aux CCF.

Comme dans les autres CSP, le « plan de performance » de la Direction se traduit par l’augmentation des gains de productivité exclusivement par la suppression d’emplois.

Factuellement, ce projet prévoit la suppression de 22 POSTES sur 110 aujourd’hui au CO (Cadre d’Organisation).

Plus précisément, sur l’ensemble des deux pôles traitements :

  • Moins 32 postes d’exécution B et C
  • Moins 1 poste de cadre (qualification G) suite à la suppression d’un groupe sur Paris.
  • Plus 11 postes (D et E) suite à la mise en place des équipes dites « missions transverses ».

Pour la CGT, ce projet est du même acabit que les réorganisations en cours à Optim’Services. Toutes se traduisent par des suppressions de postes en nombre, l’accélération du rythme de travail, l’augmentation de la polyvalence, l’accroissement des exigences métiers sans reconnaissance en termes de qualification.

Dans les Agences Paie et Famille, une réorganisation similaire a gravement détérioré les conditions de travail des cheminots, entraînant une augmentation significative des Risques Psycho-Sociaux.

Les représentants CGT ont donc demandé aux Organisations Syndicales (OS) représentatives de faire voter une expertise sur ce projet. Deux OS ainsi que la direction ont voté CONTRE l’expertise.

Cela prive vos représentants d’un délai supplémentaire d’un mois avant la consultation et d’avoir des données chiffrées plus complètes. Mais ce délai était surtout très important pour pouvoir proposer une meilleure organisation du travail, appuyée sur les prérogatives d’un cabinet d’experts, dans l’intérêt des cheminots des CCF et de la qualité du service à rendre.

La CGT alerte sur les conséquences néfastes d’un tel projet.

La Fédération CGT des Cheminots appelle les cheminots des services de comptabilité fournisseurs à défendre leur avenir en participant massivement à la manifestation nationale des cheminots à Paris, le mardi 04 juin 2019.

Lien
Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.