31 mars : une manif « CAPITALE »

Alors que nous voyons dans nos chantiers, nos ateliers, nos brigades, nos gares, nos services, nos trains que la réforme ferroviaire de 2018 se met en place, la CGT continue de porter un autre projet pour défendre et développer le service public SNCF.

  • POUR un statut social de haut niveau pour TOUS.
  • POUR de vraies augmentations de salaires, des pensions et la revalorisation des primes de travail.
  • POUR des recrutements d’emplois pérennes pour assurer un bon service public.
  • POUR l’élargissement du régime spécial Cheminots à tous les cheminots de la Branche.
  • POUR le maintien et l’élargissement des facilités de circulation pour tous les travailleurs du rail, les retraités et ayants droits, sans fiscalisation.
  • POUR une seule entreprise publique intégrée, sans ouverture à la concurrence.

La CGT Cheminots refuse d’accompagner le modèle qui veut transformer nos métiers en jobs, nos déroulements de carrière en grille de Loto et nos salaires « en chèques cadeaux » .

Nous nous opposons à cette transformation de notre grande entreprise publique en une myriade « d’épiceries du rail » ou de business unit qui dégrade les conditions de travail et le service rendu aux usagers.

Plus que jamais, nous devons serrer les rangs et nous préparer à une mobilisation qui doit stopper net cette stratégie hors sol, indécente, provocatrice et sans avenir. L’action des cheminots est légitime ! Elle est d’intérêt général !

A l’offensive…!

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.