G&C : LES NEWS DES ABE ET DES UG

Souffrance au travail

Il y a de plus en plus de signaux d’alerte au sein de notre Établissement.

ABE PACA, Siège, ABE Alsace, ABE Lorraine, autant d’exemples qui sont remontés aux mandatés CHSCT et aux délégués du personnel CGT.

Ainsi dans ces équipes-là, les pressions des DPX ou de la Direction, des agents qui viennent au travail avec la boule au ventre ou des agents en pleurs sur le lieu de travail ne sont pas des cas rares.

La CGT n’a de cesse d’alerter la Direction dans les différentes instances sur cette situation qui se dégrade depuis quelques mois. La CGT continuera son combat pour améliorer et défendre les conditions de travail des agents de l’Établissement.

La blague du mois

Presque comme chaque année, elle nous vient de l’Enquête Tempo !

Agir sur le levier : RECONNAISSANCE

Action 4 : Mon responsable hiérarchique favorise une ambiance positive dans l’équipe : Continuer à organiser des journées de cohésion au sein des pôles / DT.

La Direction devrait d’abord prendre conscience des conditions de travail qui se dégradent et de la défiance envers cette Direction qui ne cesse d’augmenter.

Comment les agents peuvent-ils dans ces conditions avoir une vision claire des objectifs de l’entreprise, se sentir impliqués et reconnus dans leur poste ?

Forfait jour

C’est un régime dérogatoire aux 35 heures. Il permet de rémunérer des salariés en fonction du nombre de jours travaillés par an et non d’horaires hebdomadaires.

Le forfait jours ne concernera que les agents de maîtrise et cadres qui par leurs fonctions sont autonomes dans l’organisation de leur emploi et ne peuvent être soumis à des horaires fixés à l’avance par un tableau de service.

La Direction va décider seule sur quel poste sera appliqué le forfait jours. Il y aura une convention établie entre l’agent et son hiérarchique. L’agent aura normalement la possibilité de refuser le forfait jours.

La Direction propose deux forfaits :

– Un forfait pour les Établissements sur une base de 205 jours travaillés.
– Un forfait pour les régimes Sièges sur une base de 214 jours travaillés.

L’agent devra renoncer à 5 jours maximum de RTT/an, soit 210 ou 219 jours travaillés. Les 5 jours de travail supplémentaires devraient être rémunérés +25 %. Les agents qui accepteront de signer toucheront une prime d’autonomie sur la base de 1% de la masse salariale annuelle.

Ceci va entrainer une explosion du temps passé au travail et des heures supplémentaires gratuites.
La durée journalière de travail sera en moyenne de 10h. La frontière entre la vie privée et la vie
professionnelle va s’obscurcir.

Le taux horaire des agents va grandement diminué.

Une étude de la DARES montre qu’entre 2007 et 2011, les cadres aux forfaits jours ont vu leur temps
de travail augmenter ainsi que le nombre de maladies professionnelles.

Avenir de Gares & Connexions

Pour l’instant, la situation de la Branche reste en stand-by. En effet, rien ne devrait être décidé avant fin 2017 – début 2018. Le choix sera sans doute fait par ceux qui gagneront les prochaines élections en 2017.

Même si M.Pépy et M.Ropert souhaitent que Gares & Connexions reste dans l’EPIC Mobilités, les politiques suivront sans doute les préconisations de l’ARAFER : soit nous devenons un EPIC à part entière soit une filiale de Réseau.

L’ABE Lorraine retrouve l’astreinte

Suite à une demande de la CGT en DP, la Direction a mis fin à la liste d’appel dans l’ABE Lorraine.

Une astreinte est à nouveau mise en place.

C’est une avancée pour les agents de cette ABE et une victoire pour la CGT.

Mots-Clés : # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.