FLASH INFO : compte rendu de la réunion tripartite au ministère le 15 juin 2018

Le gouvernement, représenté par Elisabeth BORNE, ouvre la réunion en précisant qu’il ne s’agit pas d’une négociation et qu’il ne sera que le simple témoin d’un échange.

Le gouvernement refuse de commenter la purge au Fret, d’aborder le coeur de la réforme ainsi que la rédaction des ordonnances et des décrets à venir.

Le gouvernement refuse d’aborder l’identification des contrats liés aux métiers de cheminots contrairement aux engagements du Premier ministre du 14 mars 2018.

Le patronat ferroviaire (UTP), quant à lui, s’est contenté de relire ce qu’il répète inlassablement depuis des mois et n’apporte rien de précis en termes de garanties sociales.

Le gouvernement continue de se moquer des cheminots, des usagers du service public ferroviaire et de la population toute entière.

Par conséquent, la Fédération CGT des Cheminots réaffirme que le combat doit se poursuivre.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *