INFRARAIL : LA CGT ARRACHE DES EMBAUCHES ET LÈVE SON PRÉAVIS DE GRÉVE

La CGT a posé en février 2017 une Demande de Concertation Immédiate sur Infrarail relative à la question de l’emploi et de la restructuration, suivi d’un préavis de grève orienté sur l’emploi, jugé prioritaire avant d’engager les négociations sur les réorganisations.

La réunion de conciliation qui s’est tenue le 22 mars, a abouti aux résultats suivants :

Les garanties sur les recrutements 2017

  • 2 agents déjà en place (1er mars et 14 mars).
  • 1 agent qui arrive de Bourgogne au 1er Mai.
  • 1 agent qui arrive de l’EV Alpes au premier semestre.
  • 3 ATT TS en cours de formation pour Infrarail. Ils seront opérationnels en septembre 2017.

Les avancées obtenues par le rapport de force pour préparer 2018

  • 6 recrutements externes : 2 en septembre, 2 en décembre et 2 pour la première session de formation disponible en 2018.
  • 5 places réservés pour l’école interne GM de septembre 2017 (la date exacte de la formation doit être confirmée).
  • Une remise à disposition d’une ressource en fin de mission dans un autre service.
  • Suppression de la notion « au cas par cas » pour l’attribution d’une prime

Le compte n’y est pas mais la mobilisation a fait bouger les lignes

Comme toujours, nous restons vigilants et maintenons la pression sur les recrutements.

Conscient qu’il n’est pas possible d’obtenir plus à court terme, la CGT décide de lever son préavis.

Place maintenant au sujet de la réorganisation où notre mobilisation sera déterminante !

Sans rapport de force, la négociation n’est rien

Mots-Clés : # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *