LUTTE GAGNANTE A INFRARAIL

Retour sur la grève du 7 décembre 2017

Depuis septembre 2016, la CGT porte les revendications des agents. Deux sujets sont au centre des discussions : l’emploi pour la couverture des postes et un projet de réorganisation de la permanence.

Dans ce contexte, la CGT a été force de propositions depuis le début des concertations, utilisant tous les leviers à sa disposition et faisant largement bouger les lignes.

Mesurons le travail accompli et celui à venir

SERVICE OPÉRATIONNEL DE L’OPÉRATEUR FERROVIAIRE INFRARAIL.
2 ans de tension sur l’emploi et un projet de réorganisation en filigrane.

Le service opérationnel souffre d’un sous-effectif chronique depuis 2015. Le cadre d’organisation n’est jamais entièrement couvert, jusqu’à -7 agents début 2017.

Ce sous-effectif entraîne :

  • une augmentation de la charge de travail ;
  • des congés refusés et de nombreux retards de repos ;
  • des relations dégradées avec les interlocuteurs du service ;
  • des commandes difficiles pour les réservistes et des modifications incessantes pour les agents en roulement, parfois en dehors de la réglementation, créant un climat de plus en plus délétère.

C’est dans ce contexte que la Direction lance un projet de réorganisation.

La logique est la même que celle qui gangrène tout le GPF SNCF. Une vision purement financière déconnectée des besoins de la production dont l’objectif est de faire payer aux cheminots une dette qui n’est pas la leur, celle de l’Etat due à la construction des LGV.

Pour Infrarail, cela se traduit par la volonté de freiner les recrutements, de supprimer des journées de production, d’augmenter la productivité par agent par le resserrement des lignes de roulement, et la mise en place d’un poste sans titulaire, uniquement tenu par la réserve et l’appel aux autres roulements.

Mais c’était sans compter sur la pugnacité des agents, la solidarité dans le service et l’action de la CGT… Retour sur une stratégie gagnante.

Janvier 2017

Action sur l’emploi & la réorganisation du service :
Demande de concertation immédiate (DCI) et demande de CHSCT Extraordinaire

  • Pour la mise en place d’une gestion prévisionnelle des emplois efficace.
  • Pour des embauches externes et internes.
  • Dépôt et présentation d’un projet CGT d’organisation du service dans une logique de besoin, basée sur la production et la réalité du travail.

Résultats :

  • Premières avancées sur l’emploi avec des garanties d’embauches externes (via les écoles TGM) et internes.
  • Projet de réorganisation retiré en l’état. La direction s’engage à revoir sa copie.

Février 2017

Action sur l’emploi
DCI déposée

Résultats :

  • Des garanties supplémentaires sur l’emploi : 6 embauches externes, 5 internes.
  • Suppression de la notion « au cas par cas » pour l’attribution d’une prime en compensation de la situation dégradée.

Septembre 2017

Action sur l’emploi, la commande du personnel et la réorganisation
DCI déposée sur ces thèmes

Les membres CGT du CHSCT d’Infrarail demandent une expertise externe pour travailler sur l’organisation du travail, les roulements et le pesage des postes (SPTI).

Résultats :

  • L’expertise externe est refusée par les autres membres du CHSCT : elle n’aura pas lieu.
  • Retour des roulements ADC PTI, SPTI et EM PTI en 4 lignes au lieu de 3, ouvertures des négociations sur ces bases et report de la consultation du CHSCT à novembre.

Fort de ces avancées, la CGT laisse une chance à la conciliation.

Novembre et Décembre 2017

Action sur l’emploi & la réorganisation
DCI et préavis déposés
Journée de grève largement suivie le 07/12/2017

Résultats :

  • Retour du roulement EM Table 1 à 5 lignes
  • Accélération du recrutement avec l’arrivée de 15 embauches pour juin 2018

Fort de ces avancées, la CGT décide de lever l’appel à la grève mais le préavis court tous les mercredis et jeudis jusqu’au 12/01.

UNE FEUILLE DE ROUTE PERTINENTE, AMBITIEUSE ET RÉALISTE
De nouveaux droits à conquérir.

  • La requalification du poste SPTI à F, motivée par les missions du poste (compétences GM et transport). Cela offre de vraies perspectives de déroulement de carrière.
  • La couverture du poste ADC SE en 2×8 sauf SDF par des agents en roulement.
  • Un protocole de formation au poste solide pour les nouveaux arrivants.

Parce que notre force, c’est le nombre, nous proposons l’adhésion à ceux qui ne sont pas encore syndiqués à la CGT.

Une journée de formation est également proposée pour ceux qui souhaitent découvrir les orientations, les revendications et le fonctionnement du syndicat CGT Lugdunum Part-Dieu. N’hésitez plus !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *